Andréas Athanassiadis

Photographe amateur depuis quelques années, j’ai commencé par les gares de Bruxelles. D’abord l’extérieur des gares, des reflets des bâtiments. Au fil des années, je suis entré dans les gares pour photographier les passants en mouvement, de profil puis de face. Pour finir, je me suis encore approché en abordant les passants dans le cadre du travail « Pour moi le refuge ».

« Cartons » est un travail sur le sans-abrisme à Bruxelles. Au début je me suis focalisé sur des traces de sans-abrisme : des cartons, des matelas, … Ensuite, j’ai photographié les personnes de loin pour en arriver à des portraits.